15 octobre 2019

A découvrir !

Comment faire accepter son chaton par son chien ?

Contrairement aux idées reçues, faire cohabiter un chat et un chien ne relève pas de l’utopie. Il suffit d’un peu de patience et du respect de quelques règles pour que vos animaux de compagnie deviennent les meilleurs amis du monde. La mésentente...

Chien de garde : quelle race choisir ?

Dans l’imaginaire collectif, un chien de garde est ce molosse teigneux qui se méfie de chaque étranger. En réalité, il existe pourtant des races assurant parfaitement la protection de la famille et de la maison, mais, et qui arborent une allure de...

3 races de petits chiens qui vous feront craquer !

Tels de vrais ours en peluche, les chiens de petite taille suscitent l’engouement de beaucoup de personnes. Le Yorkshire Terrier, le Bichon Maltais ou le Welsh Corgi en particulier vous feront craquer. Le Yorkshire Terrier Faisant partie des plus...

Le berger allemand, le chien de garde par excellence !

Classé dans les catégories des canidés qui sont qualifiés « d’utilité », le berger allemand est un chien polyvalent à qui peut l’on peut confier les yeux fermés la garde de sa maison. Bien dressé, ce chien est en effet une excellente dissuasion...

Un chien heureux à la maison : nos trucs et astuces

Un chien heureux est enthousiaste et alerte, peu enclin à multiplier les bêtises, vous fait la fête à votre retour et observe son entourage d’un œil vif. Si votre boule de poils ne répond pas trop à ce profil, ne tombez pas en déprime. Ces conseils vous aideront à lui offrir un environnement plus épanouissant et à booster son capital bonheur !

Le garder en bonne santé

Une ration de pâtée qui passe mal, une défense immunitaire raplala, une fonction hépatique en déclin, tant de petits et grands bobos peuvent entamer la bonne humeur du chien. La première chose que vous puissiez faire, en tant que maître, pour le garder heureux est de veiller sur sa santé. Établissez un calendrier pour des visites de routine chez votre vétérinaire. Certaines maladies prennent du temps à manifester de vrais symptômes, c’est à peine si l’animal présente une altération de l’humeur. Ces visites vous permettront éventuellement de prendre les devants. Tâchez de lui trouver une bonne assurance chien qui vous permette de lui prodiguer tous les soins qui s’imposent, en cas de besoin. Pour rappel, l'assurance chien prend en charge tout ou partie des frais vétérinaire.

Passer du temps à jouer avec lui

Le chien est un animal éminemment social, qui ne trouve son apaisement que dans le contact. Vos contraintes professionnelles vous gardent longtemps dehors, mais une fois rentré, pensez à consacrer un temps de partage et de jeu avec votre animal. Ce créneau participe, en même temps, à la consolidation des acquis de son éducation. Il est, en tout cas, essentiel pour maintenir le moral de votre compagnon au beau fixe. Faites des jeux de rapport d’objet dans la cour ou instaurez d’autres rituels ludiques dans l’appartement. N’oubliez pas de lui dispenser des caresses et de le complimenter – à dose raisonnable et quand cela se justifie – avec des friandises.

Communiquer avec son chien

Anticiper et décoder constituent de bonnes habitudes à développer vis-à-vis d’un chien que l’on tente de maintenir dans la bonne humeur. Vous parviendrez à relever ces défis en apprenant, au quotidien, à communiquer avec votre animal. Avec un peu d’attention et de la pratique, vous devrez être capable de comprendre par quoi il passe en observant ses postures. Réagissez en conséquence pour le rassurer, rectifier votre comportement ou juste le sortir. Très sensible aux bouleversements qui ponctuent la vie du ménage, un chien qui se sent écarté d’un événement majeur peut développer une véritable frustration, qu’il manifeste par une mauvaise humeur ou de l’abattement. Un bébé en route, un autre animal de compagnie qui arrive, un déménagement, parlez-lui de ces changements et gardez-lui votre attention pour le conforter.

Garder des repères fixes

Rien ne rebute plus un chien que de ne pas trop savoir où est sa place dans une maison. Dès les premiers jours de son arrivée, instaurez un rituel auquel il va se référer et qui lui permet de renforcer sa confiance. Affectez-lui un endroit pour sa couche et ne la déplacez pas pour un oui, ou un non. Évitez, par-dessus tout de recaler ses effets à un autre endroit parce qu’un nouvel animal de compagnie s’installe chez vous. Idem, pour la gamelle et l’eau, servez-les à heures fixes, en quantité adaptée au même endroit. Laissez ses jouets à sa disposition lorsque vous partez au travail ou sortez et calez l’heure de la sortie sur des créneaux fixes. Rien que l’expectative de ce traitement va booster son optimisme et bien entendu, ne le décevez pas !

Lui proposer des activités pour se dépenser

Le niveau suprême de bonheur pour un chien coïncide certainement avec les heures où vous le sortez en promenade. Consacrez au moins une vingtaine de minutes à une demi-heure par jour à ce rituel, si vous vivez en appartement. Changez régulièrement le tracé de votre parcours, il ne sera que plus comblé de humer de nouveaux coins de verdure, ou éventuellement croiser le chemin d’autres congénères. Si vous en avez les moyens, une vraie sortie en rase campagne, une fois de temps en temps, lui fera le plus grand bien. En ville, repérez les parcs ou grands espaces autorisant les chiens pour jouer au canifrisbee, ou faire ensemble vos séances d’obé rythmée et autres postures de Doga.
Canifreestyle